À mort!

par Gil Thériault 31 août 2018
giltheriault

À la suite et (possiblement) fin des chroniques inspirées par mon séjour au chalet.

Depuis plusieurs années, je constate à quel point nous nous sommes éloignés de la nature. Des « animaux dénaturés » écrivait Vercors. L’urbanisation y est certes pour quelque chose, mais même en campagne, on s’habitue vite au confort de la vie moderne.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci