Si j’avais les ailes d’un ange…

par Michel Saint-Laurent 24 août 2018
Nicolas Thériault, commandant et Laurent Marcoux, commandant vérificateur chez Air Transat.

Il y a plein de petits garçons qui, dans leur enfance, rêvent d’un jour devenir pilote d’avion. Nicolas Thériault était de ceux-là… et il a réalisé son rêve. Depuis six mois, ce Madelinot, né en 1983 à Havre-aux-Maisons, est commandant de bord pour Air Transat, l’une des grandes compagnies d’aviation canadienne, après avoir été, pendant six ans, copilote. Avant, il a travaillé, pendant cinq ans, chez Pascan.

Il faut dire que, dès sa tendre enfance, Nicolas baigna dans le milieu de l’aviation. En effet, son père, Jean-Yves Thériault, fut gérant chez Québécair et puis pour Inter-Canadien, ici à l’aéroport des Îles, pendant 25 ans. Il eut une grande influence sur le choix de carrière de son fils, à qui il inculqua la passion des avions.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci