Juste avant que tu reprennes ta route…

par Hugo Bourque 17 août 2018
hugobourque-featured

Ces jours-ci, sur mon fil de nouvelles Facebook, je ne compte plus les « Enfin, aux Îles », les « Tu m’as manqué, Madeleine » ou encore les « De retour dans mon p’tit coin de paradis ». Le tout noyé dans une marre de chats cutes et de chiens maladroits. À croire qu’à part moi, tout le monde est aux Îles en ce moment. En plus de ces Madelinots exilés, il y a de pleins bateaux de touristes qui font le bacon sur les plages; même Pierre-Karl Péladeau s’est trouvé une couple de piastres pour se rendre sur l’archipel cette année. C’est bien pour dire…

Comme c’est bientôt le temps de se dire au revoir jusqu’à la prochaine saison, j’ai pensé vous remercier, chers visiteurs, au nom de plusieurs personnes qui n’ont peut-être pas la chance de s’adresser à vous avant votre départ.

Tout d’abord, merci d’être venus. Tout simplement. Chaque année, on est soufflés par la quantité de gens qui débarquent sur notre archipel. On en arrive à se demander si les îles ne vont pas finir par couler tellement il y a du monde chez nous. Et ça ne tend pas à diminuer. Heureusement, d’ailleurs, puisque le tourisme s’avère l’une de nos principales activités économiques, avec la pêche, l’exploitation de notre mine de sel et les palabres.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci