Société de conservation des Îles : peu de ressources, mais beaucoup d’impacts

par Rédaction 6 juillet 2018
ile_boudreau

La Société de conservation des Îles de la Madeleine (SCIM) a présenté son bilan annuel lors d’une assemblée générale mercredi dernier à Cap-aux-Meules. Tour d’horizon des activités et défis de l’organisme de sauvegarde des milieux naturels.

Au cours de l’année dernière, plusieurs terrains ont été remis à l’organisme ou acquis par celui-ci, notamment un pâturage de six hectares à l’Étang-du-Nord près de la Butte du Vent, un terrain forestier d’un hectare près de la montagne, un autre disponible pour la revente ou l’échange à Havre-aux-Maisons ainsi que l’ancien cinéparc de Fatima, permettant de réunir cinq terrains dans le secteur sud du Barachois.

Dans ce dernier lieu, des jeunes de l’école de Fatima ont aidé à une activité de restauration du milieu par la plantation d’arbres et l’installation d’espaces de repos pour les hirondelles et les chauves-souris, dont certaines espèces aux Îles sont menacées de disparaître.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci