Yousse que tu vas avec tes skis?

par Hugo Bourque 23 mars 2018

Quand j’étais petit, je n’aimais pas vraiment faire du ski de fond. Je trouvais ça plate; je ne comprenais pas ce qu’il pouvait y avoir de plaisant dans le fait d’effectuer une randonnée la morve au nez dans un bois sans animaux et sans vraie butte à descendre. Pourtant, chaque fois qu’on me proposait d’en faire, je courais chez nous pour préparer mes affaires.

– Mamââ-â-ân? Yousse qu’il est mon chandail de laine?

Oui, parce que les quelques fois que j’ai skié dans ma vie, je portais ce chandail de laine. Ça me le prenait et je ne sais pas pourquoi. Il était gris et rouge vin; mon frère en avait un pareil. Je l’avais à peine sur le dos, qu’il me piquait les bras comme si j’étais tombé dans un nic de mouches à yêpe. Et dès que je mettais le nez dehors, l’air qui passait à travers les mailles du chandail me faisait frissonner.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci