Elle est gourmande… et c’est tant mieux

par Michel Saint-Laurent 9 février 2018
johannevigneau

Johanne Vigneau est associée, depuis les débuts, en 1979, à l’aventure du restaurant gastronomique La Table des Roy, dont la réputation va grandissante. D’abord comme employée, elle est, depuis 1986, à la barre de cette entreprise de restauration de plus en plus prisée, tant des Madelinots que des visiteurs. Depuis 2012, elle a aussi ajouté à son arc la boutique Gourmande de nature, entièrement dédiée aux plaisirs culinaires et à la gourmandise, un des sept péchés capitaux que nous nous plaisons le plus à transgresser… Allons à la rencontre d’une femme raffinée, comme sa cuisine.

Née à Bassin, près du lac Solitaire, Johanne est la neuvième d’une famille de dix enfants, sept garçons et trois filles. Son père, Gérard Vigneau, était pêcheur et agriculteur. Selon Johanne, ce grand travailleur était un homme avant-gardiste. Il a sûrement déteint sur sa fille…

Sa mère, Alice Leblanc, était femme au foyer. Elle a aussi travaillé, pendant plusieurs années, à la Coopérative du Gros Cap. « On ne manquait jamais de rien à la maison et tout le monde mettait la main à la pâte », se souvient Johanne. « J’ai eu une enfance heureuse, à jouer beaucoup à l’extérieur. »

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci