Asteure, c’est toi notre soleil

par Hugo Bourque 9 février 2018
hugobourque-featured

Parfois, des personnes marquent nos vies sans trop qu’on sache pourquoi. Un professeur passionné, un chauffeur d’autobus sympathique, le parent d’un ami rassurant… Malheureusement, souvent, on ne réalise leur importance qu’à leur départ. Le vrai départ. L’ultime départ.

Comme probablement vous tous, j’ai appris, cette semaine, le décès de Johanne Leblanc. Je n’étais pas un ami, je n’étais pas de la famille, mais j’ai quand même été sonné. Signe de la marque indélébile qu’elle a laissée dans mes souvenirs.

Faut que je vous raconte.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci