L’école… pis après ?

par Hugo Bourque 8 septembre 2017
hugobourque-featured

14 h 40. La cloche sonne. Et pas n’importe laquelle : celle qui annonce la fin des cours pour aujourd’hui. Un peu plus de huit cents étudiants boutonneux prennent d’assaut les corridors de la Polyvalente des Îles comme si le feu venait de poigner dans leur classe ou comme si c’était la journée du hot chicken à la cafétéria. En sortant de la salle de mathématiques, je croise Aristide qui promène un rétroprojecteur d’acétates sur un chariot dans l’aile F. Je l’ai tellement vu faire ça souvent que j’en ai conclu que pour passer le temps, il promène ses appareils audiovisuels comme un bébé le fait avec ses poupées. J’aperçois aussi Lucie, la préposée de la bibliothèque, qui garde le silence même dans les corridors ; déformation professionnelle, j’imagine. Je la soupçonne d’ailleurs de chuchoter même chez elle les fins de semaine.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci