T’es mort sinon j’joue pu !

par Hugo Bourque 18 août 2017
hugobourque-featured

On est samedi matin ; il fait beau et chaud. Personne ne parle d’aller au chalet à la Martinique ; il faudra se trouver quelque chose à faire. J’appelle donc Guillaume à Johnny pour aller jouer chez eux. Rien de nouveau ici ; j’ai passé la moitié de mon enfance avec lui. On a joué aux bonshommes de lutte à grands coups de « pffff », « pffff » sans fin, on a écouté beaucoup de films en mangeant du pop corn… mais ce jour-là, ce n’est pas ce que j’avais le goût de faire.

Koss tu fais ?

Rien de spécial.

Ça t’tente-ti d’aller su’ la Butte du vent jouer aux fusils ?

Jouer aux fusils. Faire semblant d’être des GI JOE. Se cacher, espionner et « tirer dans l’tas ». J’aimais beaucoup jouer à ça. Étonnant pour un gars qui évite de dire non pour ne pas faire de pé-peine à quelqu’un.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci