Quand la pêche va‭, ‬tout va

par Joël Arseneau 14 juillet 2017
joelarseneau

L’année 2017 passera sans doute à l’histoire comme la plus fructueuse à ce jour dans le domaine des pêches aux Îles de la Madeleine. Comme le secteur des pêcheries est cyclique, il serait néanmoins opportun d’en profiter pour mieux préparer l’avenir.

Depuis l’effondrement de la pêche au poisson de fond, au milieu des années 1990, les pêches au homard et au crabe des neiges constituent le socle économique des pêcheries madeliniennes, représentant 90 % de la valeur totale des débarquements. Cette dépendance de l’archipel envers deux espèces, dites lucratives, n’a pas toujours assuré la prospérité des flottilles, des acheteurs et des travailleurs de la mer. Or, cette année, un rare alignement des planètes a non seulement favorisé des débarquements records, mais les prix du crabe et du homard atteignent des sommets inégalés.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci