Autonomie municipale et pouvoir citoyen

par Joël Arseneau 23 juin 2017
joelarseneau

Québec a finalement adopté le projet de loi 122, en toute fin de session, destiné à reconnaître les municipalités comme des « gouvernements de proximité ». En accordant plus de pouvoirs aux élus locaux, la loi en enlève, hélas, encore un peu plus aux citoyens. Cela n’a pas de quoi renforcer la démocratie municipale.

Les élus municipaux ont unanimement applaudi l’adoption du projet de loi, le qualifiant de « tournant historique » tandis que des groupes communautaires et citoyens y voient une érosion de la voix citoyenne.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci