Retrouver la paix

par Joël Arseneau 9 juin 2017
joelarseneau

Pour des parents aimants, la perte d’un enfant représente le drame le plus douloureux qu’on puisse imaginer. On comprend donc la tragédie que vivent les parents et les proches de la jeune madelinienne Maïté Viens, disparue dans les chutes Jean-Larose, à Beaupré, le 21 mai dernier.

Ce drame humain, fort médiatisé, a mis en lumière les sentiments et les valeurs parmi les plus nobles et les plus exemplaires, mais également certains réflexes comptables, voire mesquins, qui n’ont rien de très glorieux.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci