Sauver mon âme

par Gil Thériault 31 mars 2017
giltheriault

Vous vous souvenez de l’époque où l’on nous disait qu’il fallait devenir végétarien pour une question de santé. Ensuite, il fallait adopter ce mode nutritionnel pour sauver les animaux. Aujourd’hui, il paraît que c’est la solution pour sauver la planète.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, mettons deux choses au clair :

Végétarisme n’égale pas santé. Le chocolat, les croustilles et les boissons gazeuses sont tous des aliments végétariens;

L’une des plus grandes menaces environnementales, c’est la perte de terre arable (ou labourable), phénomène qui serait accéléré par une montée importante du végétarisme.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci