Contre-courant

par Gil Thériault 3 mars 2017
giltheriault

Plusieurs lecteurs du Radar me connaissent déjà. Rien d’extraordinaire là-dedans puisque l’on vit dans une petite communauté isolée sur une île. Beaucoup d’entre nous me perçoivent comme celui qui défend avec entêtement le dossier de la chasse aux loups-marins. Certains me connaissent comme globetrotteur, d’autres comme photographe. J’ai jonglé et jongle parfois encore avec tout ça. Je donne également des conférences, me commets comme critique culinaire, ai travaillé en tourisme, en politique, dans le monde du spectacle et j’en passe. On ne peut sans doute pas qualifier ma vie professionnelle de long fleuve tranquille.

* * * * *

Pour accéder au contenu complet, abonnez-vous! Seulement 99$ taxes incluses par an.

Aucun commentaire
0

Vous pourriez aimer également ceci