Courriel: Mot de passe:
connexion
Actualité


Premiers pas vers une reconnaissance de l'insularité?

 

Par Luc Gagnon

Un visite dans l'archipel, le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Pierre Moreau, accompagné du député des Îles, Germain Chevarie, annonce que des bonifications sont apportées au Programme d'infrastructures municipales d'eau (PRIMEAU) et au Programme de réfection et construction d'infrastructures à vocation municipale et communautaire (RECIM) : la mairie sera subventionnée à hauteur de 85 %!

Accordant cette aide sous l'égide de la reconnaissance gouvernementale du caractère insulaire de l'archipel, cette approche particulière se concrétisera dans l'augmentation du taux d'aide à hauteur de 95 % pour le PRIMEAU et à 85 % pour le RECIM. Notons que le taux d'aide prévalant pour ces deux programmes est habituellement de 66 % et de 50 %. « Nous avons adopté des mesures concrètes qui tiennent compte des besoins particuliers des Îles-de-la-Madeleine en matière d'infrastructure », affirme M. Moreau.

Le projet de l'Hôtel de Ville et du Centre civique de Cap-aux-Meules est admissible aux deux programmes, ce qui contribuera manifestement à réduire considérablement la facture de la mairie et du Centre civique. En effet, rappelons que le coût du projet, évalué à 2,94 M$, était financé à hauteur de 50 % par le gouvernement. En septembre dernier, le conseil municipal avait demandé au MAMOT de bonifier de 10 % la contribution gouvernementale afin de prendre en compte les surcoûts de construction aux Îles. Avec la bonification du programme, à l'exception du PRIMEAU, le coût de rénovation de la mairie et du Centre civique sera à hauteur de 441 000 $ pour les contribuables. En fait, le gouvernement fait passer l'aide estimée de 1,2 M$ à « près de 2 M$ de dollars » selon le ministre Moreau… Un cadeau inespéré dans le contexte actuel créant un précédent.

Selon le député des Îles, Germain Chevarie, cette bonification s'inscrit comme un premier pas vers une reconnaissance officielle du caractère insulaire des Îles-de-la-Madeleine. « On a pris l'initiative de déposer un argumentaire le 15 avril dernier avec l'agglomération. On a travaillé à monter un argumentaire solide. C'est un geste concret d'une écoute attentive par rapport à ...

Lire la suite..

Météo



Windguru

Facebook